9:34 - Samedi avril 19, 2014

Les liens de la semaine : TBI, la Chine et la crise, cartographie de Marrakech

Chaque semaine, des liens pour aller plus loin. Cette semaine, le point sur l’arrivée des TBI (Tableaux Blancs Interactifs) dans les écoles et les collèges de France, en lien avec la crise de l’école et du système éducatif français ; puis une brève analyse de la manière dont la Chine perçoit la crise économique mondiale. Enfin, étude cartographique de la ville de Marrakech : de la cartographie spatiale à la cartographie de l’émotion.

La fin du tableau noir ?

On sait les suppressions de postes (16 000 en cette rentrée 2011), l’assouplissement de la carte scolaire, les cadeaux à l’enseignement privé… On sait moins le développement du cartable électronique, très tendance dans les ministères comme dans les salles de classe.

La Chine à la rescousse de l’Europe… sous condition

En chinois, le mot « crise » s’écrit avec deux caractères : l’un symbolise le danger, l’autre l’opportunité (危机, wēijī).

Cartographie sensible, émotions et imaginaire

Elise Olmedo a vécu plusieurs mois avec les femmes d’un quartier défavorisé de Marrakech, en les suivant dans leur vie quotidienne, lors de leurs déplacements dans l’espace domestique et dans la ville. En voulant représenter ces itinéraires sur une carte, elle s’est rendue compte que la cartographie classique ne donnait qu’une image très pâle de la richesse et de la subtilité de leurs pratiques spatiales. La carte conventionnelle ne dit hélas rien des émotions qui sont largement au centre de leur perception urbaine.

Filed in: Des liens