7:32 - Mercredi septembre 17, 2014

L’Ethiopie aurait attaqué une base militaire en Erythrée

L’Ethiopie affirme que ses forces ont attaqué une base militaire sur le territoire de son voisin et rival l’Erythrée, dans ce qu’ Addis-Abeba appelle un acte de représailles.

Selon le porte-parole du gouvernement éthiopien, Shimeles Kemal, les troupes éthiopiennes ont pénétré sur 16 kilomètres en Érythrée jeudi matin et lancé une « attaque réussie » contre deux postes militaires utilisés par les « groupes subversifs ». Ces groupes sont parrainés par le gouvernement érythréen et ont mené des attaques à l’intérieur de l’Ethiopie, a ajouté le porte-parole.

 Pas de détails

Parlant à des journalistes à Addis-Abeba, Shimeles a indiqué qu’il n’y a pas eu de combats entre les armées éthiopienne et érythréenne, mais il n’a pas fourni plus de détails sur l’opération.

L’Ethiopie a, à plusieurs reprises, accusé l’Erythrée de parrainer des groupes rebelles qui attaquent des cibles éthiopiennes dans la région d’Afar, en Ethiopie. Shimeles a spécifiquement mentionné un incident survenu en Janvier dans lequel cinq touristes européens ont été tués.

L’Éthiopie et l’Érythrée ont mené une guerre entre 1998 et 2000, qui a fait environ 80.000 morts. La tension est restée vive, depuis lors, entre les deux pays.

Filed in: International